Que restera-t-il?

Autores

DOI:

https://doi.org/10.5965/2595034701292024440

Palavras-chave:

anthropologie, mémoire, patrimoine, temps, théâtre

Resumo

Cet article a été écrit au cours du Colloque Après la scène: les autres vies de la  marionnette, réalisé par le Centre National du Costume et de la Scène à Moulins, entre le 12 et le 13 octobre 2023. Le Colloque a été accueilli par le CNCS à l’occasion de l’exposition LaMarionnette, Instrument pour la scène. Le thème du colloque a cherché à mobiliser des réflexions sur le problème qui suppose la survie des figures créés pour le théâtre de marionnettes, lorsque les répertoires ne sont plus actifs ou lorsque les artistes ont mis fin aux groupes qui ont donné naissance à ces figures. Dans ce travail, en orbite autour du terme «reste», compris comme ce qui résiste à la disparition, comme le lieu d'inscription et le témoignage du temps, l'auteur regarde les objets et le lieu qu'ils occupent dans nos sociétés. La relation avec le temps est également analysée, du point de vue de ce qu'une société interdit de détruire ou de sacrifier, de ce qui reste. Quelles relations nous pouvons établir avec ces œuvres, dans un autre contexte? Quelle dynamique est possible au-delà de la scène?

Downloads

Não há dados estatísticos.

Biografia do Autor

Roland Shön

Né pendant la dernière Guerre Mondiale, dans le coin gauche du bas de la France, c’est dans sa pointe du haut qu’il goûte maintenant d’être contemporain. Infortuné, comme beaucoup d’autres, il a dû pour vivre exercer un métier. La psychiatrie, dans un Hôpital de Jour accueillant des enfants autistes, jusqu’en 1999. Et le théâtre à partir de 1978, quand il a créé une compagnie, le Théâtrenciel (une quarantaine de créations présentées dans l’Hexagone et au-delà). Il aime tout faire dans le théâtre : écrire, fabriquer, jouer, mettre en scène, avec celles et ceux qui partagent sa passion de faire du théâtre par « objets interposés » (marionnettes, ombres, assemblages, rouleaux peints, vidéos) pour réjouir des publics, les inviter à nourrir leur imaginaire. Car il reste convaincu que c’est l’imagination qui peut nous aider à construire d’autres réalités que celle, accablante, du monde actuel

Referências

DEBARY, Octave. De la poubelle au musée: une anthropologie des restes. Creaphiseditions, 2019.

GODELIER, Maurice. Au fondement des sociétés humaines. Albin Michel, 2007.

MICHAUX, Henri. Poteaux d’angle. NRF Gallimard, 1981.

PONGE, Francis. Le parti pris des choses. NRF Gallimard, 1942

RANCIÈRE, Jacques. Le maître ignorant. 10/18 FAYARD, 1987.

Publicado

2024-05-10

Como Citar

SHÖN, Roland. Que restera-t-il?. Móin-Móin - Revista de Estudos sobre Teatro de Formas Animadas, Florianópolis, v. 1, n. 29, p. 440–448, 2024. DOI: 10.5965/2595034701292024440. Disponível em: https://periodicos.udesc.br/index.php/moin/article/view/25511. Acesso em: 24 jul. 2024.