Bourdieu : La rencontre d’un itinéraire de recherche en sociologie en Australie

Autores

  • Richard Teese
  • Martine Derivry-Plard

DOI:

https://doi.org/10.5965/1984723815292014202

Resumo

Cet itinéraire de recherche en sociologie de l’éducation présente l’apport essentiel des concepts de Bourdieu à la compréhension de la situation du système universitaire australien et à son accès inégal en fonction de l’origine sociale des étudiants et fonction doublée par l’origine scolaire. En effet, la structure du système éducatif australien s’organise selon une opposition forte entre  les établissements privés des zones géographiques privilégiées et les établissements publics des zones géographiques désavantagées avec une position intermédiaire qu’occupent les établissements catholiques. À ce cadre structurel s’ajoute le contrôle du curriculum par les universités et les réformes successives de ce dernier en ont complexifié l’entrée et les règles du jeu par l’augmentation du nombre des filières et par un basculement progressif  des filières sélectives traditionnelles que sont les Humanités classiques vers les filières sélectives d’aujourd’hui que sont les mathématiques, la physique et la chimie et aussi l’économie. Dans un contexte et selon une histoire fort différente, on peut toutefois affirmer qu’il a existé et existe encore des Héritiers australiens. 

 

Mots-clés: Bourdieu; Sociologie de l’education; Australie; Cursus; Université.

 

Downloads

Publicado

2014-10-15

Como Citar

TEESE, R.; DERIVRY-PLARD, M. Bourdieu : La rencontre d’un itinéraire de recherche en sociologie en Australie. Revista Linhas, Florianópolis, v. 15, n. 29, p. 202 - 216, 2014. DOI: 10.5965/1984723815292014202. Disponível em: https://periodicos.udesc.br/index.php/linhas/article/view/1984723815292014202. Acesso em: 29 jul. 2021.