Un essai de démocratisation universitaire en France: histoire de l’université de Paris VIII Vincennes (1968-1980)

Autores

  • Charles Soulié

DOI:

https://doi.org/10.5965/1984723815292014013

Resumo

Dans les années 1970 l’université de Vincennes, dont le département de sociologie est fondé par Jean-Claude Passeron et celui de philosophie par Michel Foucault, est le lieu d’une tentative originale de démocratisation de l’université française. Après avoir décrit ses circonstances de création et son public, nous tirerons un bilan pédagogique de cette expérience pédagogique hors du commun. Sachant que cette université accueillera en masse des étudiants non bacheliers, ainsi qu’une très forte proportion d’étudiants salariés. Un bilan quelque peu mitigé attendu que sous la pression politique du moment, du désordre ambiant, comme d’oppositions de classes larvées, les enseignants et les étudiants n’arriveront guère à s’accorder sur un minimum de principes pédagogiques communs. Et un des résultats pour le moins paradoxal de cette expérience est que les vincennois inventeront une sorte de marché libre académique où régnera la concurrence charismatique entre tous les enseignants.

 

Mots-clés: Université de Vincennes; Démocratisation; Pédagogie; Jean-Claude Passeron; Discipline.

Downloads

Publicado

2014-10-21

Como Citar

SOULIÉ, C. Un essai de démocratisation universitaire en France: histoire de l’université de Paris VIII Vincennes (1968-1980). Revista Linhas, Florianópolis, v. 15, n. 29, p. 13 - 41, 2014. DOI: 10.5965/1984723815292014013. Disponível em: https://periodicos.udesc.br/index.php/linhas/article/view/1984723815292014013. Acesso em: 29 jul. 2021.