Visualité et technologies dans les spectacles contemporains: processus de création et résultats artistiques

Sylvie Baillon

Resumo


Si la mise en scène est “rendre concret/visible” une idée, une rêverie, un
texte, en s’appuyant sur une dramaturgie comprise dans son sens pluriel (soit à partir d’un texte soit comme processus d’écriture sur le plateau), elle passe par l’objet ou les objets, plus ou moins opaques comme le démontre Julie Postel dans sa thèse récente, ou phénomènes de présences – qui pourraient alors définir le marionnettique. Dans un premier temps je parlerai d’une recherche de présence sur un de mes spectacles, mettant en jeu l’image 3D, Une tache sur l’aile du papillon, texte d’Alain Cofino Gomez. Dans un deuxième temps je parlerai d’un spectacle que j’ai accompagné, #Humains, de Lucas Prieux, qui a travaillé sur un autre type de marionnette numérique. Qu’est-ce que cela induit sur la damaturgie ? Dans ma position de pédagogue de la mise en scène je pars de l’hypothèse que je ne sais pas quel est l’objet de ce que cherche l’étudiant(e). Et lui/ele non plus. Et qui ne passe pas bien sûr par une grande technologie. Alors nous allons ensemble chercher quel est l’objet de cette expérimentation, expérience qu’est une “mise en scène”.


Texto completo:

PDF (Français (France))


DOI: https://doi.org/10.5965/2595034702212019257

Direitos autorais 2019 Móin-Móin - Revista de Estudos sobre Teatro de Formas Animadas

Licença Creative Commons
Esta obra está licenciada sob uma licença Creative Commons Atribuição 4.0 Internacional.

Licença Creative Commons
Este obra está licenciado com uma Licença Creative Commons Atribuição 4.0 Internacional.

 

INDEXADORES, DIRETÓRIOS E BASES DE DADOS: