Manifeste pour un théâtre de marionette et de figure

Dominique Houdart

Resumo


Avec le gigantesque bouleversement du monde de l´image et de la
communication, le speactacle vit une révolution sourde et douce mais réelle, dont les professionnels et les médias n´ont pas tout à fait encore mesuré l´importance. Le théâtre occidental, qui était entré en décadence depuis le déclin de la tragédie classique à la fin du XVIIème siècle et l´abandon du masque par les comédiens italiens, connaît um renouveau prometteur dû en partie au déferlement audiovisuel qui est la marque de notre époque, car, par contre coup, il retrouve la porte étroite de la théâtralité, le sens du sacré et du rituel.

Les arts du spectacle, le théâtre, la marionnette, la danse, la musique, du
moins chez les artistes les plus authentiques, convergent dans un mouvement diffus et informel dont la constante est l´utilisation des marionnettes, des figures, du mot latin figura qui signifie représentation. Pléonasme? Certes non, mais précision bien utile et qui signifie que le théâtre retrouve le sens du signe qu´il n´aurait jamais dû perdre, qu´au théâtre tout est signe, le mot et le corps, l´espace et l´objet, le mouvement et la lumière, et le théâtre qui ignore ce langage symbolique n´est qu´une dérive douteuse.


Texto completo:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.5965/2595034702042007033

Direitos autorais 2018 Móin-Móin - Revista de Estudos sobre Teatro de Formas Animadas



Licença Creative Commons
Este obra está licenciado com uma Licença Creative Commons Atribuição 4.0 Internacional.

 

INDEXADORES, DIRETÓRIOS E BASES DE DADOS: